Conseils utiles

Querelles dans la famille

Pin
Send
Share
Send
Send


Tous les couples se disputent de temps en temps. Il s’agit d’une situation tout à fait normale et parfaitement saine si les gens parviennent à résoudre les problèmes existants sans en créer de nouveaux. Cependant, nous prononçons parfois spontanément des mots que nous regrettons par la suite. Certaines personnes ne savent tout simplement pas comment communiquer efficacement avec un partenaire ou sont convaincues que les différends et les conflits ont un caractère destructeur plutôt que créatif. Apprenez à vous passer de phrases épineuses pendant les querelles et commencez à mieux communiquer avec votre conjoint afin de nouer des relations solides basées sur le soutien et la compréhension.

Les causes de querelles entre époux

Au départ, les partenaires doivent rechercher la cause des conflits qui violent l’idylle de la maison. Les conditions préalables à la survenue de querelles peuvent être différentes:

  • Désir égoïste de changer les habitudes et la vision du monde du conjoint - le résultat est le mécontentement et l'irritation de l'élu.
  • La croyance non fondée selon laquelle un partenaire apporte plus à l'union que n'en reçoit un autre.
  • La jalousie excessive, coulant doucement dans la paranoïa.
  • La présence de l'un des élus a exagéré l'estime de soi.
  • Naissance du premier-né de la famille, modifiant la gamme des sentiments et des émotions des deux époux.
  • Le manque de désir de l'un des partenaires d'éduquer les enfants.
  • Manque de financement pour la mise en œuvre de buts et objectifs communs.
  • Insatisfaction constante vis-à-vis du comportement de l'élu.
  • Incomparabilité sexuelle des époux (physique et psychologique).
  • Désir maniaque de contrôler les actions d'un partenaire en dehors de la maison.
  • L'apparition de la grossesse, au cours de laquelle les femmes sont caractérisées par des sautes d'humeur et des pickiness excessifs
  • Conflits avec les parents de l'époux s'ingérant dans le mariage.
  • La différence de points de vue sur la vie du ménage.
  • Absence de dialogue constructif entre mari et femme dans une relation.
  • Des difficultés avec le travail de l'un des partenaires, qui ressent son échec et sa dépendance vis-à-vis du conjoint qui a une famille.
  • Priorité inappropriée (la compagnie d'un être cher est préférée par une joyeuse compagnie d'amis).
  • La trahison physique, qui s'avère être l'épilogue des situations de conflit.

Essayer de changer les relations dans lesquelles l'un des partenaires lève la main à l'autre est futile. La situation sera constamment répétée

Les raisons invoquées sont caractéristiques des hommes et des femmes: au fil du temps, le mariage sépare les responsabilités en fonction du sexe. Si une distribution rationnelle ne se produit pas, les querelles à la «place vide» ne peuvent être évitées.

De quoi garder le silence sur: les sujets tabous en conflit

Pendant une querelle, une personne ne contrôle pas les mots prononcés dans un accès de colère. De telles phrases laissent une empreinte indélébile sur l'âme du conjoint. Afin de ne pas blesser votre âme soeur, vous devez oublier les expressions et manipulations suivantes:

  • Les ultimatums ne peuvent pas résoudre la situation de conflit, il est donc recommandé de conserver les expressions catégoriques avec vous.
  • La célèbre manipulation féminine, faite à travers les larmes, aide à obtenir un effet exclusivement temporaire - un tel comportement agace invariablement le sexe fort.
  • Citer des phrases particulièrement offensantes pour un partenaire qui vous a confié un secret auparavant.
  • Une comparaison négative d'un conjoint avec ses proches parents constitue une garantie d'aggravation d'une situation initialement inoffensive.
  • Vague formulation des revendications parlées au partenaire pendant le conflit.
  • Des offres régulières de départ ou des promesses de départ programment celui qui est choisi à la possibilité de telles actions. La mise en œuvre de telles manipulations après une certaine période de temps semblera réelle.
  • Ne pas empiéter sur les caractéristiques intellectuelles et anatomiques d'un amoureux en querelles. Ayant réveillé une blessure d'enfance chez l'élu, vous ne pouvez que deviner les conséquences de ce qui a été dit.
  • Ne programmez pas l’esprit pour qu’il ait absolument raison dans cette situation - les deux parties sont toujours responsables des conflits.
  • Ne maudissez pas votre partenaire de colère - les pensées ont tendance à se matérialiser.
  • Manipuler un partenaire en conflit sur un état de santé est une "réception" interdite qui laisse un résidu dans l'âme de la seconde "moitié".
  • Ne prouvez pas votre cas avec des menaces de votre propre vie. L'élu, inquiet pour votre état de santé, jettera un regard coupable et s'excusera, mais l'opinion restera inchangée.
  • Comparer un être cher à un ancien élu dans une querelle est une raison importante non seulement pour susciter du ressentiment, mais également pour se séparer.

La chose la plus précieuse dans les conflits entre époux est le moment de réconciliation, qui s'étend toute la nuit

Le mot est une arme puissante dans la manipulation de laquelle vous devez être extrêmement prudent. La raison de nombreux divorces enregistrés sur le territoire de la Fédération de Russie est un malentendu entre mari et femme, une impolitesse excessive dans les expressions et des insultes systématiques qui offensent l’un des époux pour «être vivant».

Façons de nouer des relations familiales: options de réconciliation

Trouver un compromis et pouvoir s'excuser est un art que certaines personnes doivent apprendre depuis longtemps. Pour profiter de la réconciliation, "fondu" dans les bras d'un être cher, il suffit de respecter des règles simples:

  • Il est recommandé aux hommes de faire périodiquement plaisir à la personne choisie avec un bouquet de fleurs, ce qui constitue un signe d’attention insignifiant mais agréable.
  • Apprenez à vous remercier pour leur aide et leurs soins.
  • Ne prenez pas les «querelles de la hutte», car les sympathisants conseillent souvent des moyens de résoudre le problème qui se pose, ne faisant qu'exacerber le conflit.
  • Protégez votre "âme sœur" en public, malgré la justesse de ses convictions.
  • Félicitez votre partenaire pour avoir atteint vos objectifs, inspirez-vous pour conquérir de nouveaux sommets.
  • Organisez des surprises inattendues, des promenades romantiques ou organisez un dîner aux chandelles en diluant la routine quotidienne.
  • S'intéresser aux loisirs de chacun, en essayant non seulement de s'informer, mais aussi de se plonger dans l'idéologie du passe-temps d'un amoureux.
  • Apprenez à écouter, en partageant les expériences et les frustrations de votre choix.
  • Maintenez le désir de votre partenaire de s’améliorer et de se développer en offrant votre aide.
  • Contrôlez les explosions de jalousie, traitez de manière rationnelle les marques d'amis et de connaissances dans l'intégrité desquelles vous avez confiance.
  • Essayez de passer plus de temps à travailler ensemble.
  • Apprenez à faire confiance à votre partenaire.
  • Faire des efforts, en essayant de communiquer correctement et amicalement avec les parents et les amis du partenaire.
  • Abstenez-vous de critiquer les amis de votre choix pour ne pas provoquer de conflit.
  • Obtenez un animal de compagnie tout en prenant soin d'un nouveau membre de la famille.
  • N'insistez pas sur les rapports sexuels, mais séduisez votre partenaire en utilisant la magie des vibrations et du flirt.
  • Faites des compromis dans les situations litigieuses pour éviter les conflits de niveau.
  • Apprenez à faire face ensemble aux difficultés financières, en vous soutenant mutuellement et en vous préparant un avenir prometteur.
  • Faites des réclamations de manière constructive en argumentant votre opinion sur des faits déjà accomplis.
  • N'essayez pas de trouver une solution au problème de manière frustrée ou dans un état d'irritation, mais retardez le processus de recherche indéfiniment.
  • Projetez les mots que vous avez prononcés pendant la querelle sur votre propre image afin de vous rendre compte de l'ampleur de la douleur infligée.
  • Apprenez à pardonner les petits oublis de votre partenaire en faisant preuve de compréhension et de confiance.
  • Ne vous précipitez pas pour rendre des verdicts, pensez aux conséquences.
  • Surestimez périodiquement l’importance de l’élu dans votre vie.

Dans certaines situations, il est plus rationnel d’écouter un partenaire qui veut partir et de ne pas essayer de «réanimer» la relation.

La participation à la vie d'un partenaire est la règle de base d'une famille heureuse. Dans une union où règnent l'harmonie et une atmosphère propice à l'éducation des enfants, les époux savent absolument tout l'un de l'autre, confiant l'élu le plus sacré.

Cas particuliers: solutions

Après avoir trouvé la formule du «succès» pour un mari et sa femme qui se disputent des bagatelles, une attention particulière devrait être accordée aux couples en conflit liés à des cas particuliers:

Avoir un enfant tant attendu est une condition temporaire de la femme. Les filles ne doivent donc pas se soucier de leur silhouette ni de leur attrait. Les hommes "idolâtrent" une femme qui deviendra mère, ils sont donc prêts à endurer des humeurs diverses. Dans de telles situations, l'issue des événements dépend directement de la fille. Si vous vous "tirez" périodiquement, sans rien reprocher à votre mari, la période de grossesse du couple passe inaperçue.

Si des problèmes familiaux surviennent après l’apparition du premier-né, alors seul le processus d’éducation commune de l’enfant sauvera la situation. Un homme doit apprendre à s'occuper d'un bébé dès sa naissance, en aidant périodiquement sa femme à nettoyer la maison ou à faire la cuisine. Des objectifs communs permettront de rapprocher les conjoints. Il est important que la femme explique correctement à son mari que l'interruption de l'activité sexuelle est temporaire, suggérant des solutions alternatives au problème. Pas de sexe n'est pas une option, consultez votre médecin, trouvez la meilleure option qui vous convient à tous les deux. Une femme ne peut pas être gémie et réprimandée par son mari pour avoir maltraité un enfant nouveau-né. Reliez à la maladresse de votre conjoint avec compréhension, souriez et expliquez les nuances du processus.

Les gens font une "pause" dans leurs relations, se laissant le temps de réfléchir à la valeur de l'union créée. Pour restaurer l'idylle et revenir à la famille, il est recommandé de se rappeler périodiquement d'un partenaire qui souhaite partir. Les signes d'attention doivent être discrets, agréables et «accompagnés» d'un peu de nostalgie. Si vous laissez une personne seule avec des pensées négatives, vous ne pouvez pas compter sur une décision positive.

Remerciez le partenaire qui a décidé de divorcer en raison de conflits réguliers dans la famille pour compréhension et patience. Rappelez-vous les moments heureux, qui abondent dans la relation de chaque couple. Faites des excuses et laissez votre conjoint seul avec vos propres pensées, en prenant soin de vos enfants ou de votre propre vie. Si une personne s'est calmée, rien ne pourra empêcher la séparation. Dans le cas contraire, le partenaire reviendra dans la famille avec le désir d'établir un bateau d'amour "qui fuit".

  • Après 30 ans de mariage.

Dans une relation où les époux savent absolument tout l'un de l'autre, il est beaucoup plus facile de parvenir à l'harmonie. Pour rétablir une atmosphère favorable dans la maison, une conversation constructive d’adultes suffit.

Le retour du représentant du sexe fort à la famille après avoir commis la "grave" erreur fatale devient possible si les hommes se repentent sincèrement, demandant pardon, et que la femme est prête à donner une autre chance. Les relations peuvent être sauvegardées en se renseignant sur les causes de l'acte et en identifiant des solutions au problème. Sans conversation constructive, la situation restera dans un état "suspendu" devenant une bombe à retardement.

La randonnée de la jeune fille à gauche de l’homme s’accompagne de l’effondrement de l’estime de soi. Le gars est à la recherche de raisons d’insolvabilité financière et sexuelle. Les hommes pardonnent rarement aux femmes une trahison, mais il existe parfois des exceptions à la règle. Si une fille se repent et réalise sa culpabilité, le seul moyen de sortir de la situation est une longue conversation dans le bureau du psychologue. Seul le médecin rendra à l'homme son estime de soi, en lui indiquant les règles de comportement dans une telle situation. Il est recommandé à une femme qui est revenue de plaire sans cesse à l'élu, je crois en un développement favorable des événements.

Dans une famille où les partenaires s'aiment sincèrement, il n'y a pas de place pour la fierté et la disposition. Les initiateurs de la réconciliation sont les deux époux.

Regarde la vidéo: La jalousie, l'animosité et les querelles dans la famille sont contre nature. (Août 2022).

Pin
Send
Share
Send
Send